Les critiques de la semaineVoici un rappel des critiques que nous vous avons proposées cette semaine sur BDS.

Beauté noire et le groupe Prospero volume 1 : 6/10

En bref : une série d’aventures égalitaires, sur une ligne claire revitalisée. Belle édition dos toilé pour ce premier tome d’une série qui met en scène un groupe de personnes qui veillent dans l’ombre pour défendre les libres penseurs, éditorialiste, sionistes, libertaires, qui risquent leur vie e...Lire la suite
Gramercy Park volume 1 : 7/10

Vue de grattes ciel, New York, années 50. Une homme tapi, seul semble-t-il ; Une femme guette. Les abeilles font leur miel, douceur et danger mêlés. Un dessin ligne claire que le fusain floute un peu, juste ce qu’il faut ; Oublier la rigueur pour retrouver l’humain, ses errances et ses failles. ...Lire la suite
L'art du crime volume 7 : 7/10

Cette série a comme fil conducteur le récit de 9 crimes autour des 9 arts majeurs par un condamné à mort. Chaque tome est indépendant mais est aussi une pièce d’un puzzle qui sera pleinement révélé dans le tome 9. Dans ce tome, que je trouve réussi, on travers le temps et l’espace pour prendre con...Lire la suite
L'histoire secrète volume 0 : 7/10

Ce tome épais de 80 pages, présente la genèse vue par les auteurs de la série « L’histoire secrète ». Genèse de l’humanité tout d’abord, liant les dieux de l’Égypte ancienne à des extraterrestres tous puissants ; Genèse des cartes des quatre familles aussi, et des personnages qui ont évolué dans la...Lire la suite
La ballade de Dusty volume 1 : 6/10

En bref : Rail movie dans une Amérique en dépression Dusty, petite fille qui vit la grande dépression américaine post 1929, sait ce qu’elle veut. Et quand la banque prend sa maison pour apurer les dettes, elle décide de partir loin de chez elle, à Washington, chercher son père. Celui-ci est parti ...Lire la suite
Le poisson-chat volume 1 : 6/10

J'avoue avoir attendu une fin plus explicative des faits présentés dans l'album. Même si le lecteur comprend la majorité de cette histoire de frères drogués et délinquants, j'aurais aimé en savoir un peu plus sur leur parcours passé et sur leur futur avec leur père. Les graphismes et la colorisa...Lire la suite
Le troisième fils de Rome volume 1 : 6/10

A partir de la légende de la création de Rome, par les jumeaux Romulus et Remus, élevés par une louve, les auteurs nous proposent l’existence d’un troisième enfant caché de la même mère, mais pas du même père. Celui-ci a juré de venger l’assassinat de son père par les jumeaux et de reprendre Rome o...Lire la suite
Les reines de sang - Jeanne, la Mâle Reine volume 1 : 6/10

En ces temps-là, naquit boiteuse, Une jeune fille délicieuse, Hélas, hélas, les moqueries, Lui firent croire qu’en son esprit, Sévissait Satan et le mal. Dans le royaume, un roi brutal, Supprimait tous les templiers, Montrant sa force sans respect, De Dieu, des hommes ; Il aspirait Au p...Lire la suite
Ni terre ni mer volume 2 : 5/10

Ce diptyque propose une histoire à mi-chemin entre le thriller et l’épouvante, tous deux de série B. L’histoire, un peu étirée sur deux tomes, peine à convaincre. Trop d’effets selon moi et pas assez de fil conducteur expliqué et maîtrisé. Le dessin, s’il explose sur les décors et les éléments dé...Lire la suite
Pepe Carvalho volume 1 : 7/10

Pepe Carvalho est le héros des romans policiers de Manuel Vazquez Montalbãn, précurseur dans les années 70 du roman noir policier ; Un peu le Nestor Burma espagnol. Son auteur, décédé en 2003, est aujourd’hui considéré comme un maître du genre. Dans cette adaptation, il a trouvé dans le tandem d’a...Lire la suite
Robert Sax volume 3 : 7/10

J’apprécie cette série pour ce qu’elle est, une série old school ligne claire, type Blake et Mortimer, sans effet de manche, mais avec un solide scénario et un héros sans peur mais avec quelques reproches. Le dessin est limpide, pure école belge ; La mise en page est stricte sans extravagances supe...Lire la suite
Rouletabille (Slavkovic) volume 1 : 6/10

Le mystère de la chambre jaune 6/10 Cette BD est une adaptation du roman policier éponyme bien connu. Le format BD et ses contraintes impliquent parfois quelques raccourcis qui entraine des difficultés à suivre le texte. Le dessin est classique et de bonne qualité dans une mise en page sobre. On...Lire la suite

Partagez cette news :

par damss

BDs, mangas, comics, ..... le sport bien sûr, men sana in corpore sanum !

Contenu associé

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire