• Critique Obscurcia T.1 par

    L’album commence étrangement avec un corps en sang, un monstre mort écrasé et un jeune garçon qui déambule dans un endroit totalement désertique empli de rochers où la lumière du jour peine à s’imposer…. Lorsqu’apparaît d’un coup…. Au milieu de nulle part, un clown rondelet !
    Bon, d’un point de vue originalité, le scénariste sait attirer l’attention du lecteur et le plonger très très vite dans son univers. La suite est un peu plus classique, au début du moins. Les auteurs nous invitent à revenir quelques heures temps en arrière là où tout a commencé. On découvre deux jeunes enfants, Alex et Nina, qui vivent avec leur papa apparemment eot qui ont un chat. Suite à un accident, ce dernier va mourir et revenir sous une forme de mort-vivant pour entraîner Alex dans un univers totalement étrange(r) en passant à travers un miroir. Nous voici dans ce monde peuplé d’objets de toutes sortes et de monstres, Obscurcia ou le monde des cauchemars.

    Ce premier album présente l’univers et pose les personnages. On découvre la quête que devra remplir Alex et le chemin pour y parvenir semble difficile puisque le lecteur comme le personnage n’ont quasiment aucune information sur le monde et ses règles… Mais l’histoire s’enchaîne plutôt bien et le rythme est soutenu. Certains lecteurs pourront y voir un clin d’œil au comics « Fables » car un passage de cette dernière série ressemble énormément à cette histoire.

    Côté dessin, les décors sont minimalistes mais les expressions des personnages sont bien rendues et et les scènes d’action dynamiques. Les couleurs collent avec l’univers, une palette de couleurs plutôt ternes qui crée une belle ambiance post-apocalyptique

    Ce premier tome est une belle introduction en la matière, elle donne envie d’en savoir plus sur l’univers et le devenir des personnages mais pour ma part la ressemblance forte avec d’autres références gâche un peu mon engouement. J’attends de voir la suite pour savoir si les auteurs sauront me surprendre…

    5

    damss - 07 novembre 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Obscurcia T.1 ?
Ecrire une critique