• Critique Le voyage de Marcel Grob T.1 par

    L’Alsace a une histoire particulière.
    Entre 1871 et 1918 elle a été allemande, puis française entre les deux guerres, à nouveau allemande durant la deuxième guerre mondiale et enfin française depuis.
    Elle garde dans ses monuments et ses traditions ce passé compliqué.
    Durant la deuxième guerre mondiale, de nombreux jeunes alsaciens ont été enrôlés de force dans l’armée allemande : les « Malgré-nous ».
    C’est l’histoire de l’un d’eux, et à travers lui de tous, que cette BD nous raconte.
    Le récit est poignant car en grande partie basé sur les propres souvenirs de Marcel Grob.
    Le dessin d’excellente qualité se fait oublier en minimisant le nombre de couleurs, passant d’une pâle à l’autre pour rehausser le noir et blanc du trait, au fil des épisodes de ce carnet de guerre illustré.
    Seule la période contemporaine, réelle ou chimérique, est un peu plus colorée, mais sans excès.
    Nous n’avons pas eu à vivre cette période et nous nous n’avons pas été amené à faire de tels choix.
    Chaque lecteur, en son âme et conscience pourra, se faisant juge ou bourreau, se faire sa propre opinion et c’est tant mieux.
    Un livret de fin indispensable à une compréhension historique plus large de l’époque et de ces engagés non volontaires clôt l’ouvrage et le complète.

    7

    vedge - 27 septembre 2018

    1 membre aime | Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Le voyage de Marcel Grob T.1 ?
Ecrire une critique