• Critique Ghost war T.1 par

    La couverture donne le ton, ce sera donc une bd de science-fiction avec des méchas…
    L’histoire commence autour d’une plateforme pétrolière qui est prise d’assaut par des mercenaires, des méchas. Un seul survivant….
    Ce dernier se retrouve dans le village le plus proche qui lui aussi est pris d’assaut par ces mercenaires qui se sont imposés dans les cris et le sang… Reste à savoir pour les survivants comment fuir ou faire face en se maintenant en vie.

    Les dessins sont très corrects, assez colorés, ce qui permet de bien détailler les scènes d’actions mais les visages sont parfois un peu trop lisses et figés, ce qui rend les personnages un peu moins expressifs.

    Le scénario reste lui assez classique, une invasion, des survivants qui s’unissent mais jusque dans les dernières pages, il est difficile de savoir dans quelle direction veut nous emmener l’auteur, entre la fuite ou la lutte… Les dernières pages apportent quelques précisions mais aussi quelques questions qui auront sûrement des réponses dans le prochain album.

    Un bel enchainement d’action mais encore beaucoup de questions sans réponses qui font que cet album n’a pas su me transporter, que ce soit par les dessins ou le scénario… J’attendrai quand même le prochain tome pour me faire une idée définitive, mais sans grande conviction.

    4

    damss - 04 juillet 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Ghost war T.1 ?
Ecrire une critique