• Critique Charogne T.1 par

    Vivre dans un petit hameau pyrénéen éloigné de tout n'est déjà pas facile, alors quand, en plus, il faut aller faire bénir un mort par le curé du village situé plus bas sans route praticable parce que l'église est démolie, cela devient une épreuve. Joseph, le maire du hameau, est mort et 4 jeunes gars vont le descendre à bout de bras pour aller à la rencontre du curé qui lui montera jusqu'au lieudit "la pause des morts". Le trajet ne sera pas inutile puisque certains faits cachés vont ressortir!

    Les superbes graphismes en N&B de Borris rendent encore un peu plus sombre le scénario qu'il a coécrit avec Benoît Vidal. Il y a un côté drame paysan à la Pagnol (question d'époque sans doute) et un côté roman noir avec la présence de quelques personnages. Le traitement graphique rappelle aussi les films de Pagnol pour les dialogues et les films policiers de Clouzot pour la lumière et le mouvement… Que de belles références à mon avis!

    À lire cet été… en montagne de préférence!

    7

    ginevra - 04 juillet 2018

    1 membre aime | Vous avez aimé cette critique Annuler
Vous avez lu Charogne T.1 ?
Ecrire une critique