• Critique La ballade de Dusty T.1 par

    En bref : Rail movie dans une Amérique en dépression
    Dusty, petite fille qui vit la grande dépression américaine post 1929, sait ce qu’elle veut.
    Et quand la banque prend sa maison pour apurer les dettes, elle décide de partir loin de chez elle, à Washington, chercher son père. Celui-ci est parti voir le président pour lui expliquer le quotidien terrible dans lequel les petites gens sont tombés.
    Dans ce road movie sur les routes et voies ferrées d’Amérique, le dessin tendre, fait des jeunes personnages des titis parisiens, sans rien enlever à la peinture du marasme de l’époque et des difficultés du quotidien.
    Les personnages réels et de fiction s’entrecroisent pour dire une Amérique qui a abandonné les siens dans la misère.
    Un vent de liberté souffle aussi, précurseur des évolutions à venir.
    Un rail movie tendre bien que dramatique, beau, bien fait, en prise sur le réel de ce lieu et ce temps.

    6

    vedge - 05 avril 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu La ballade de Dusty T.1 ?
Ecrire une critique