• Critique Mickey Maltese T.1 par

    Quelle déception pour la fan de Corto Maltese que je suis.
    L'histoire de base a tellement été expurgée que le monde plutôt dur de Pratt est devenu complètement aseptisé : pas de guerre, pas de massacre, pas de coups de feu… Même le personnage de Corto est amoindri : pas de cigarette bien sûr en respect du code Disney, mais pas de boucle d'oreille non plus! En plus, la disparition de 2 personnages clés de l'original n'aide pas : l'ambigu Adam oscillant entre amitié et haine pour Corto et le malheureux lieutenant Slütter déchiré entre obéissance aux ordres et rejet de ses actes.
    Il manque à Mickey la nonchalance et le dilettantisme de Corto. Mickey est un personnage d'action qui s'engage à fond dans ses aventures et ne perd pas de temps en états d'âme. Dingo n'est pas totalement crédible dans le rôle de Tarao.

    Malgré tout, c'est lisible grâce aux splendides graphismes très "Topolino" et à la maitrise des auteurs. L'avantage est qu'un enfant peut lire cette histoire tandis que le modèle original non.
    En plus, comme tous les albums de la collection Glénat-Disney, le livre est beau et plaisant à manipuler avec son dos toilé et son papier blanc épais.

    Un rappel aux BDphiles : Corto Maltese a déjà servi de modèle à un rongeur marin et maltais… Le rat du début de "Le vent dans les sables" qui a casquette, cigarette et boucle d'oreille. (https://www.bd-sanctuary.com/bdd/bd/28235-le-vent-dans-les-sables/)

    6

    ginevra - 26 janvier 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Mickey Maltese T.1 ?
Ecrire une critique