FNAC.COM
  • Critique Gauguin, l'autre monde T.1 par

    Coïncidence, je lis de manière rapprochée deux BD concernant des peintres.
    Chacun a su se pénétrer de l’univers de l’auteur, non seulement pictural mais aussi et surtout humain.
    C’est encore plus vrai pour cette BD qui nous immerge, dès son préambule, dans les légendes tahitiennes.
    C’est le lieu que Gauguin a choisi pour terminer son œuvre et sa vie, là peut-être où il a produit ses plus nombreuses et plus belles œuvres.
    Cette BD s’abreuve et se pare de l’influence de Gauguin, tant dans le dessin simple et coloré qui s’en inspire que dans les dialogues, faisant appel à nombre de citations des artistes de la période.
    Elle permet surtout, par l’entremise de nombreux flashbacks, de comprendre la genèse puis l’impérieuse nécessité d’une vocation.
    Cette dernière, pour pleinement s’exprimer, a besoin d’un nouveau monde, loin de la vieille Europe et de ses carcans.
    Gauguin a été jusqu’au bout ; Au bout de lui-même, de son art, de ses contradictions, de son égoïsme forcené aussi, pour montrer la voie de la liberté et de la transgression aux artistes qui l’ont suivi.
    C’est un bel hommage qui est rendu au peintre par cette BD, car, sans fard ni faux semblants, elle nous dit la dureté et la complexité des êtres d’exception, qui, seuls, quoi qu’il leur en coûte, provoquent les ruptures de société , ici par le truchement de l’art.

    7

    vedge - 21 novembre 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Gauguin, l'autre monde T.1 ?
Ecrire une critique