• Critique Orcs et Gobelins T.4 par

    Avec l'histoire du gobelin Sa'ar, Nicolas Jarry nous propose une plongée dans les bas-fonds de la cité des Sang-mêlés… Enfin pas que les bas-fonds car toute la ville est habitée par des truands, voleurs, assassins, etc.
    Tout commence avec l'arrestation par la garde-ruelle d'un gobelin qui a eu la mauvaise idée de vouloir voler le maître de la cité, mais qui va rencontrer ce fameux maître au lieu de se retrouver dans une geôle. Et ce maître, gobelin lui-aussi, va lui raconter sa vie depuis sa capture par un marchand d'esclaves jusqu'à son accession au plus haut de la cité.

    Un duo de dessinateurs a créé cette cité bancale et sa monstrueuse population. Qui de Bojan Vukic ou Paolo Deplano s'est le plus amusé à cette création? Je l'ignore, mais je suis sûre qu'ils ont aimé cette histoire.

    Qui a dit que les gobelins étaient faibles? Pas moi, surtout après avoir lu cet album.

    8

    ginevra - 07 novembre 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Orcs et Gobelins T.4 ?
Ecrire une critique