• Critique Plus près de toi T.1 par

    L’histoire est belle ; Elle commence par l’enrôlement contre son gré d’un jeune séminariste qui est fils de chef de village ou de clan Sénégalais, et doit perpétuer la tradition d’aller se battre loin, en France, pour le colon français.
    Intégré dans les rangs d’une armée bien rapidement en déroute, le jeune Addi souffre de la faim et du froid, d’un camp de prisonniers à l’autre jusqu’à arriver en Bretagne.
    Là, se noue une relation amicale, parfois équivoque avec une jeune femme dont le mari, lui aussi soldat, a disparu depuis dix-huit mois.
    Le veuvage irait bien à Jeanne ; Comme lui va bien la proximité d’Addi.
    Mais être plus près de Dieu l’empêche surement d’être près d’elle.
    Les dessins de Fournier illustrent à merveille cette histoire attachante.
    Simples, limpides, sans fioritures inutiles, ils vont à l’essentiel d’un récit fait de sentiments et d’émotions.
    C’est beau, cela parle autant au cœurs qu’aux yeux.
    Un récit plein d’humanité et de bienveillance qui n’occulte pourtant pas la guerre et le racisme, mais montre peut-être la voie ; Si le bonheur était fait de la richesse de nos différences au contraire d’une vision colonialiste ou aryenne, d’une impossible unité ?

    7

    vedge - 01 janvier 2018

    1 membre aime | Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Plus près de toi T.1 ?
Ecrire une critique