• Critique Zorglub T.2 par

    Munuera nous régale à nouveau avec ce tome 2.
    Alliant le sens du mouvement et de l’action à un scénario au cordeau et des dialogues hilarants, il fait du méchant récurant des aventures de Spirou et Fantasio un père attendrissant et un formateur (ou tuteur de stage) dépassé.
    En effet, après sa fille androïde, le voilà pourvu d’un fils d’adoption qui veut se former sur le tas pour devenir à son tour le plus grand Zuper méchant du monde.
    Las, le cœur a ses raisons que la raison, même avec un QI version Kilimandjaro, ignore.
    Perdu, vexé, humilié selon lui, il pourrait bien détruire la fille et l’empire du Z.
    Très enlevé, avec des dialogues qui font mouche, une analyse sociétale intéressante, cette série a certes repris un personnage existant, mais pour lui créer un univers propre à son image, ambivalent et plein d’attraits.

    8

    vedge - 08 octobre 2018

    1 membre aime | Vous avez aimé cette critique Annuler
Vous avez lu Zorglub T.2 ?
Ecrire une critique