• Critique Brocéliande T.2 par

    Après la fontaine de Barenton, c'est au tour du château de Comper qui abrite maintenant le "Centre de l'imaginaire arthurien" (http://centre-arthurien-broceliande.com/chateau-de-comper/le-site/) d'être mis en scène.

    Stéphane Betbeder a écrit un scénario se situant à la fin du Moyen-Âge sur la trame classique de l'échange d'enfants entre humains et créatures féériques à laquelle il a ajouté le désir d'éradiquer le petit peuple de Brocéliande.
    Paul Frichet aux dessins et Piky Hamilton aux couleurs ont créé un contraste saisissant entre l'univers féérique brillant et coloré et le monde humain nettement plus terne et gris. Heureusement quelques personnages "lumineux" éclairent ce sombre récit de leurs présences.

    7

    ginevra - 30 décembre 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Brocéliande T.2 ?
Ecrire une critique