• Critique Mémoires de la guerre civile T.3 par

    Dessin impressionnant pour cette série apocalyptique décrivant la révolte d’êtres humains asservis par une petite portion de privilégiés.
    Dans un monde aux ressources insuffisantes, une oligarchie profite de tous les plaisirs à l’abris de murs épais défendus par des policiers qui servent 10 ans en contrepartie de l’accès ensuite à cet univers de plaisir.
    Rien n’est dit de ceux qui tirent les ficelles dans ce monde de castes ou chacun, à l’intérieur des enclaves protégées, essaie d’atteindre les plus hauts privilèges.
    Mais le vent de la révolte gronde et met à jour les dérives du système.
    Pour les protagonistes de la série il va falloir faire un choix.
    Je trouve ce dernier tome un peu trop ésotérique autour du personnage principal ; Beaucoup de notions sont proposées alors que les simples éléments d’asservissement, sur le mensonge et les castes aurait suffi.
    Le dessin est toujours époustouflant.
    On a l’impression de voir bouger les personnages et d’être au cœur de l’action entre roman photo, cinéma et bande dessinée.
    Je regrette simplement que le propos de base, intéressant, soit recouvert de trop de circonvolutions.

    6

    vedge - 29 mai 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Mémoires de la guerre civile T.3 ?
Ecrire une critique