• Critique Le jour où... T.3 par

    On retrouve Antoine et Clémentine (voir le jour où le bus est reparti sans elle et le jour où elle a pris son envol) en pleine randonnée dans les Pyrénées. Suivront-ils un GR? Que non, ils suivront les CM = chemins de moutons. Cette fois-ci, Antoine va amener Clémentine à se méfier des "aimanteurs", ces personnes ou groupes ou… qui nous éloignent de nos propres voies.

    Ce devrait être le dernier tome de la série puisque Antoine annonce qu'il n'interviendra plus auprès de Clémentine car il risque de devenir lui-même un "aimanteur". J'ai envie de lui dire que c'est trop tard et qu'il l'est déjà auprès de Clémentine sans doute et aussi auprès de nous, les lecteurs.
    Les dessins sont toujours aussi fins et séduisants avec une colorisation discrète et idéale.
    Le scénariste BeKa fait preuve de sagesse en arrêtant avant de risquer d'affadir la série même si je ne suis pas sûre, de mon côté, que ce 3e tome ait été nécessaire.

    Au final, voilà une série au ton original et assez différent des productions classiques que je recommande au maximum de lecteurs comme une BD qui fait du bien.

    7

    ginevra - 27 octobre 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Le jour où... T.3 ?
Ecrire une critique