• Critique 13 Devil Street T.2 par

    Benoit Vieillard a repris la présentation du 1e tome : 4 étages visibles à chaque double page avec des personnages qui se déplacent librement d'une place à l'autre : de droite à gauche ou l'inverse par étage et de haut en bas ou l'inverse par l'ascenseur central ou par l'escalier latéral. Le livre commence en 1946 mais un retour en arrière en juin 1940 permet de suivre les étranges évènements ayant eu lieu au 13 Devil Street.

    Parmi les figurants, le lecteur reconnaîtra quelques têtes d'affiches comme le général de Gaulle, Churchill, Alan Turing, Marlène Dietrich, Einstein… et sans doute d'autres. Les allusions aux œuvres de H.G. Wells sont fréquentes et il m'a semblé voir des allusions à quelques films (Rosemary's Baby, par exemple).

    Aussi brillant que le 1e tome, ce gros album est à découvrir au plus vite pour ceux qui ne l'ont pas encore.

    9

    ginevra - 03 décembre 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu 13 Devil Street T.2 ?
Ecrire une critique