• Critique Neige origines T.3 par

    Quels redoutables conteurs que ces scénaristes.
    Depuis le premier Neige, ils arrivent toujours, et encore une fois dans ce tome 3, à nous surprendre.
    Ils savent insuffler la chaleur de l’aventure à ce monde glacé.
    Dans ce tome qui clôt le premier cycle, ils traitent aussi, en complément, de problématiques actuelles des risques et dérives de l’énergie nucléaire, des êtres humains souhaitant s’augmenter peu à peu jusqu’à devenir des machines pour toucher à l’immortalité.
    Le monde de Neige est dur.
    Son « père » impitoyable. Et pourtant, celui-ci semble le dernier à pouvoir amener de l’ordre dans le chaos ambiant.
    Le dessin est superbe, trouvant au fil des tomes sa propre pulsation.
    Animé, inventif, il rajeunit l’univers de la série en puisant dans des mises en scènes de type comics ou manga, tout en gardant, pour la majorité, la forme d’une BD classique de bonne tenue.
    A peine le cycle clos, la série rebondit dans les dernières pages vers un risque majeur de survie du plan et de Neige.
    A suivre donc…

    7

    vedge - 14 mai 2018

    1 membre aime | Vous avez aimé cette critique Annuler
Vous avez lu Neige origines T.3 ?
Ecrire une critique