• Critique Les cinq de Cambridge T.3 par

    Ce troisième et dernier tome clos une des histoires d’espionnage les plus retentissante du XXe siècle.
    Le choix des auteurs de nous le faire vivre à travers le prisme des protagonistes eux même est intéressant ; Il permet de cerner les évènemetns et choix politiques qui les ont amenés à trahir leur pays, l’Angleterre au profit de l’URSS.
    On suit donc la vie de ces cinq personnages avec chacun ses forces et ses faiblesses, mais pour la plupart d’entre eux, un rêve toujours vivace chevillé au corps de révolution communiste mondiale.
    Le dessin est une superbe ligne claire ou chaque case est à sa place, sans erreur ni faux pas.
    Il est intéressant de relire avant d’entamer ce triptyque, les deux tomes « Les cosaques d’Hitler » pour s’imprégner de l’époque et saluer l’énorme travail de documentation des deux séries.

    7

    vedge - 11 mars 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Les cinq de Cambridge T.3 ?
Ecrire une critique