• Critique Les Campbell T.5 par

    Ce cinquième tome clôt le cycle que l’on pourrait appeler , du triangle pirate amoureux.
    Nombre de révélations lourdes de conséquences surgissent du passé.
    Chacun des frères, ce fardeau sur le cœur, a continué à vivre.
    L’un hanté par un fantôme a choisi la noirceur ; L’autre, chargé d’âmes féminines enfantines, a magnifié les souvenirs pour en extraire la substantifique moelle.
    Le dessin est vif et gai, comme le sont les dialogues pour entrainer le lecteur dans une chasse au trésor picaresque.
    La quête du trésor n’est finalement que prétexte à des retrouvailles de fer, de sang et de pardon.
    Une belle fin ; L’avenir dira si c’est celle d’un cycle ou de la série.

    7

    vedge - 27 août 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Les Campbell T.5 ?
Ecrire une critique