• Critique Elfes T.21 par

    Le titre Renaissance concerne bien évidemment celle de la race des elfes rouges (voir albums précédents). On retrouve Turuk, l'orc vu dans le 1e tome de la série consacrée aux orcs & gobelins… astucieuse façon d'inciter les lecteurs à se procurer ce tome!!

    La plus grande révélation de ce tome est l'intervention des humains dans la destruction du peuple elfe rouge… qui semble avoir été détesté de la plupart des peuples des terres d'Arran. Je suppose que nous saurons pourquoi plus tard.

    J'ai un peu regretté que ce tome ne soit pas dessiné par Diogo Saïto car le Turuk de Duarte est plus grossier côté dessins selon moi. Mais Duarte montre toute l'étendue de son talent dans ses paysages marins et dans ses scènes de bataille d'un dynamisme énorme.

    Je reste fidèle à la série, mais je m'inquiète un peu sur son évolution.

    6

    ginevra - 05 juillet 2018

    1 membre aime | Vous avez aimé cette critique Annuler
Vous avez lu Elfes T.21 ?
Ecrire une critique