• Critique L'Homme de l'année T.14 par

    La série s’attache aux personnages souvent méconnus qui ont pourtant joué un rôle majeur à un tournant de l’histoire.
    Il essaient de trouver pour ceux-ci les causes et les motivations de leurs actes.
    Dans ce tome, il s’agit en l’occurrence d’Arminius, fils d’un chef de guerre d’une tribu germanique, qui a été envoyé à Rome comme otage, pour maintenir l’allégeance de sa tribu aux romains.
    Mais hier comme aujourd’hui, un étranger, même intégré, éduqué par Rome et soldat dans l’armée romaine, reste un étranger.
    De vexations en insultes, horrifié par l’assassinat de son frère, il décide de se retourner contre Rome.
    Fin stratège, entouré de valeureux guerriers, il ne tiendra pourtant pas longtemps contre la toute-puissance de Caesar et de Rome.
    Un dessin très réaliste et de bonne qualité illustre ce récit qui montre le cheminement d’un homme vers l’inéluctable rébellion.

    6

    vedge - 30 septembre 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu L'Homme de l'année T.14 ?
Ecrire une critique