• Critique Le meilleur job du monde par

    Comment un jeune homme décide de tout lâcher pour devenir la gardien d'une île paradisiaque pendant les 6 mois d'absence des propriétaires. Mais son séjour ne sera pas vraiment la partie de plaisir qu'il espérait.

    Christophe Bec ne s'est pas trop éloigné de son décor de prédilection – la mer – puisque l'aventure se déroule sur une île. C'est à peu près tout ce que je peux vous dire car révéler un tout petit truc serait déjà trop.
    Je ne suis pas vraiment amatrice des dessins trop réalistes, mais ici ils fonctionnent parfaitement. Rafa Fonteriz, avec le soutien de la colorisation de Facio, nous offre un décalage de série TV américaine commençant comme un conte de fées avec plage de sable blanc et eau bleu turquoise, mais qui va tout doucement passer au registre angoisse.

    Une trilogie pas mal du tout, agréable à lire surtout en lecture d'été!!

    7

    ginevra - 04 août 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Le meilleur job du monde ?
Ecrire une critique