• Critique Les aventures de Marc Jaguar T.2 par

    Quand on veut reprendre l’œuvre d’un maître de la BD comme Maurice Tillieux, on s’arme de courage, de patience et de circonspection.
    C’est ce que nous explique Etienne Borgers dans le cahier de fin qui décrit la genèse du projet en l’illustrant des huit pages originales de Tillieux, dont les sept premières sont parues dans l’éphémère hebdomadaire « Risque-Tout ».
    Les auteurs les reprennent quasiment à l’identique en les réactualisant avant de poursuivre l’aventure ; On peut d’ailleurs jouer aux jeux des sept erreurs en comparants les deux versions.
    L’éditeur propose cette BD dans une édition plus grand format que celui classique et avec une qualité de papier qui fait penser à une BD ancienne, c’est une heureuse initiative.
    Côté récit, il s’agit d’un récit d’espionnage industriel, dans le monde de l’armement, avec des connexions louches entre pays et pègre.
    Le héros privilégie l’efficacité au stricte respect des lois.
    Trépidant et rondement mené, l’histoire bénéficie d’un dessin dans l’esprit et en hommage à Tillieux.
    En conclusion, délicieusement vintage et très plaisant à lire.

    7

    vedge - 08 octobre 2018

    1 membre aime | Vous avez aimé cette critique Annuler
Vous avez lu Les aventures de Marc Jaguar T.2 ?
Ecrire une critique