• Critique Conquêtes T.1 par

    Après s’être attaqué à l’univers de l’Héroïc Fantasy avec les séries à succès Elfes, Nains, Orcs et Gobelins, les scénaristes Jarry et Istin se lance dans un nouvel univers : La science-fiction.

    Sur le même format que les Elfes (une histoire en un seul album one-shot par planète découverte, décliné sur cinq planètes), on suit l’exode des terriens sur de multiples vaisseaux, chacun à la conquête d’une nouvelle planète où s’installer. Chaque album raconte l’histoire d’un de ces vaisseaux et le premier contact avec une nouvelle planète habitable. La vision des auteurs est posée immédiatement par le titre : Conquêtes : 5 exoplanètes, 1 envahisseur… L’homme.
    Le concept des Elfes m’ayant énormément séduit, de par la diversité des histoires mais aussi par leur qualité, et étant fan de science-fiction, j’avoue que la lecture de cet album était pour moi une évidence.

    Côté dessin, la couverture n’est pas exceptionnelle mais pose le cadre, oui, ce sera une conquête mais une conquête musclée au vu du nombre de vaisseaux, de soldats ou de méchas sur la couverture.
    Les dessins se prêtent très bien à l’univers, on retrouve quelques double-pages magnifiques qui illustrent notamment l’approche de la planète et le nombre important de vaisseaux par exemple, mais aussi pour accentuer les découvertes faites sur la planète en elle-même… Pour le reste, les cases sont relativement petites à cause de la densité de l’histoire et des informations qu’elle apporte, laissant peu de place par la suite aux décors pour se centrer sur l’enquête et l’action.

    L’histoire, quant à elle, se devait d’être bien ficelée, c’est le premier album de la série, elle lance le concept, il fallait qu'elle soit à la hauteur du challenge. Le pari est relevé avec brio.
    On retrouve une histoire très bien écrite, mêlant scènes d’action et enquêtes qui permettent de donner un rythme soutenu tout au long de l’album. Le format de 80 pages était nécessaire, le tronquer pour du 56 pages auraient été du gâchis. Les auteurs nous emmènent donc sur les vaisseaux en approche d’une planète du nom Islandia, planète recouverte de glace. On y suit une femme charismatique, Kirsten Konig, qui doit diriger la première approche d'Islandia et y établir un contact avec la population autochtone. Bien entendu, tout ne se passe pas vraiment comme prévu et les premiers colons subissent une attaque mortelle dont on ne connait pas la cause… Nous suivons donc Kirsten dans son enquête qui va jouer contre la montre pour tenter d’éviter l’éradication pure et simple de toute forme de vie hostile sur la planète….

    Un très bon moment que ce premier album, qui pose l’univers et offre une première direction intéressante sur le comportement des colons terriens et l'approche de planètes viables. A voir si ce sera la même dans chacun des albums ou si les auteurs apporteront quelques surprises.

    9

    damss - 16 septembre 2018

    3 membres aiment | Vous avez aimé cette critique Annuler
Vous avez lu Conquêtes T.1 ?
Ecrire une critique