• Critique Jackal T.1 par

    Voilà une très belle surprise qui pourtant partait mal. La couverture est sombre, un peu brouillonne et ne m’a pas du tout attiré. Pourtant, ayant lu quelques albums de la collection Flesh and Bones, j’ai été souvent agréablement surpris par la qualité des scénarios. C’est donc à reculons que je suis entré dans l’album sans trop savoir ce qui m’attendait.

    Et dès les premières pages, on plonge dans ce western en noir et blanc, nourri par des dessins qui servent parfaitement l’histoire avec des décors soignés et des visages expressifs.
    Le scénario quant à lui est assez original puisqu'il mélange western et thriller.
    On suit trois personnages, le premier est un ancien croquemort qui a perdu femme et enfant et qui parcourt le monde en solitaire et qui est plutôt bon pistolero, le second est une femme, une indienne qui veut venger son peuple exterminé et enfin le troisième est aussi une femme qui veut remettre la main sur un trésor volé des navajos afin de sauver son père. Les trois protagonistes vont bien entendu se croiser et se recroiser durant l’album avec une rencontre assez marquante, celle d’un serial killer qui va leur causer pas mal de soucis.

    Le scénario est superbement écrit, on ne s’ennuie pas une seconde entre les nombreuses scènes d’actions et l’avancement de l’intrigue. On n’a pas du tout l’impression de lire un énième western, ça change. Celui-ci arrive à tirer son épingle du jeu avec de l’originalité et pas de mal de surprises tout en conservant les ingrédients propres au genre qui ravira les fans.
    Le dénouement est très surprenant et permet de finir sur une belle note d’originalité.

    Vous l’aurez compris, j’ai passé un excellent moment. On oscille entre thriller et western et le mélange est détonnant, je ne peux que recommander à tous les fans du genre.

    9

    damss - 04 juillet 2018

    1 membre aime | Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Jackal T.1 ?
Ecrire une critique