• Critique Bluebells Wood T.1 par

    Pour commencer, la couverture m’a un peu déstabilisé. Les couleurs, assez froides, donnent peu l’envie de plonger dans l’album alors qu’au contraire, le dessin crée une ambiance entre mystère et séduction qui m’a convaincu de feuilleter les premières pages.
    Le ton est donné dans la première dizaine de planches, ce sera une histoire entourée de mystère et de fantastique mais planté dans un décor réaliste qui invite au voyage et vous plonge immédiatement dans l’univers.
    On suit un homme, un peu perdu suite à une déception sentimentale, qui se retrouve dans une maison isolée près de la mer afin de trouver un peu d’inspiration pour continuer son art, la peinture. Il ne reçoit que les visites d’un ami, on l’imagine, et d’une jeune femme qui lui sert de modèle pour ses tableaux. Jusqu’au jour où il aperçoit une sirène…. C’est de là que tout commence et que l’auteur nous plonge véritablement dans le fantastique et le poétique.
    Nous allons suivre cette rencontre et son évolution au fil des jours, mais au-delà de la relation de ces deux personnages, c’est véritablement le peintre, William, que nous allons voir évoluer tout au long de cet album jusqu’à une fin aussi originale qu’inattendue qui conclut une histoire de la plus belle des façons.
    Malgré une histoire en seul tome, ce qui en ravira certains, l’auteur arrive à développer un peu le personnage principal, lui donner de la contenance, de la personnalité et nous offre une histoire originale, intrigante et au dénouement surprenant. Avec un décor et une histoire à visée clairement féérique, fantastique, la tourmente de William, sa solitude, son repli sur lui-même, nous permet de garder un pied dans le réalisme pour offrir un mélange qui invite au voyage le temps de la lecture.
    Les dessins apportent beaucoup aussi, le réalisme des paysages, de la faune, les expressions des visages, mais aussi le choix des couleurs, tantôt vives et multiples, tantôt plus sombres, plus ternes, accompagnant savamment l’état d’esprit du moment de notre protagoniste.

    Vous l’aurez compris, j’ai passé un très bon moment à lire et découvrir cet album. Les dessins et l’histoire offrent un réel moment d’évasion poétique et la conclusion fut pour moi à la hauteur du scénario de départ. L’auteur arrive à nous faire entrer dans son univers et, malgré le peu de personnages présents dans cet album, nous tient en haleine jusqu’aux dernières pages.
    L’énorme bonus de cet album se trouve dans les dernières planches, l’auteur y a mis quelques aquarelles lors du travail de préparation de l’album, simplement magnifiques, la toute dernière est un vrai coup de cœur !

    9

    damss - 20 avril 2018

    3 membres aiment | Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Bluebells Wood T.1 ?
Ecrire une critique