• Critique Tandori, fakir du Bengale par

    Une des premières séries d'Arleston où l'on trouve déjà son amour du calembour (facile diront certains) dans les noms des personnages ou dans les formules magiques.
    Les dessins de Curd Ridel sont parfaits pour une série jeunesse : ronds, frais mais avec plein de détails amusants dans les décors ou dans les expressions des personnages.

    D'accord, cette série a des personnages qui rappellent des choses déjà vues ou lues, mais elle est sympathique et bien adaptée à un jeune public.

    6

    ginevra - 04 août 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Tandori, fakir du Bengale ?
Ecrire une critique