• Critique Sur les quais T.1 par

    Voilà une belle adaptation du roman de Budd Schulberg qu'il avait adapté en scénario pour le film d'Elia Kazan avec Marlon Brando et pour lequel il avait eu un oscar.
    Je ne me rappelle plus trop bien du film mais il semble que la fin du roman et, donc, de l'album soit beaucoup plus noire.

    À New York, dans les années 50, le syndicat des dockers ressemble plus à un syndicat du crime qu'à une organisation de travailleurs. Celui qui renâcle est impitoyablement éliminé et personne n'ose dire quoi que ce soit. Mais un crime de trop est commis et un des jeunes du syndicat va oser témoigner contre par amour pour la sœur du mort et avec le soutien du père Barry, pasteur de l'église proche.

    Les graphismes réalistes en noir et blanc de Georges van Linthout conviennent à merveille à cette sombre histoire magistralement réinterprétée par Rodolphe.

    "Noir, c'est noir – Il n'y a plus d'espoir", chantait Johnny Halliday. Mais sur les quais de New York, le père Barry veut garder l'espoir que les choses vont s'améliorer.

    7

    ginevra - 28 septembre 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Sur les quais T.1 ?
Ecrire une critique