• Critique Gueule de bois T.3 par

    Quand Foerster crée une série s'appuyant les grands mythes légendaires, cela déménage ferme. Son héros n'est autre que Pinocchio redevenu homme de bois et employé par un groupe de milliardaires aveugles pour combattre les cryptozoïdes (vampires, loups-garous, fées, lutins…). Il est associé à Lord Chester Darling (eh oui, le fils de la Wendy de Peter Pan) qui cite Edgar Poe à tout bout de champ…

    Avec des héros pareils, vous vous doutez que tout ne pas être rose dans ce triptyque totalement déjanté (ce n'est pas pour rien qu'il fait partie de la collection "troisième degré").
    Les dessins sont juste ce qu'il faut côté caricature et démesure et collent parfaitement avec les histoires racontées.

    Une série à réserver à ceux qui ne craignent pas que l'on égratigne les mythes.

    7

    ginevra - 10 septembre 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Gueule de bois T.3 ?
Ecrire une critique