• Critique Interface par

    Voilà une série de Science-Fiction au sujet plutôt inattendu : une incapacité à rêver oblige les humains à prendre des pilules pour le faire et ainsi ne pas devenir fou. S'ajoute à cette base une histoire policière autour d'un possible raté dans la production des pilules sur fond de manipulations diverse et variées pour empêcher un créateur de mettre au point un programme informatique pour rêver.
    Le style semi-réaliste de Sergi San Julian s'est affiné au fil des 3 tomes, ainsi que la colorisation d'Oriol San Julian.

    Cela donne une série sympathique mais pas inoubliable.

    6

    ginevra - 05 avril 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Interface ?
Ecrire une critique