• Critique Beast par

    Continuant ma plongée dans les séries de BD de ma médiathèque, j'ai mis la main sur cette étrange série de SF matinée de fantastique.
    Dans un futur apocalyptique sur Terre ou sur une planète occupée par des humains, la guerre fait rage entre humains et droïds. Mais des créatures gigantesques (divines?) liés à des humains combattent les droïds. Il y a le chien Yunze et son humain Eji, l'aigle Uok et Odo, la raie (?) Orgobane et Efelie, la panthère Amrath et Zâo et, enfin, le serpent Tône-Teht et Ahnja. Tous cherchent la petite Nay soit pour l'aider, soit pour la tuer avant que sa divinité liée apparaisse : le papillon univers. Si l'humain d'un duo meurt, le "dieu" animal disparaît de la planète.

    L'histoire écrite par Thomas Cheilan est plutôt compliquée. La série a beau être donnée comme terminée, je pense qu'il y avait d'autres tomes prévus qui ne paraîtront jamais sans doute par manque de lectorat. La fin m'a laissée insatisfaite avec trop que questions sans réponses.

    Mateo Guerrero a développé ici des graphismes inspirés par les mangas ou animes joliment mis en couleurs par Javier Martin pour les 2 premiers et de façon un peu plus flashy par Peng Wang pour le 3e.

    Cela donne au final une série un peu bizarre en porte-à-faux constant entre SF dure et fantasy féérique avec un peu de flirt côté histoires de zombies par moments… avec trop d'inconnues pour s'y retrouver.

    6

    ginevra - 18 janvier 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Beast ?
Ecrire une critique