• Critique Marsupilami T.31 par

    Monsieur Xing Yùn est malchanceux.
    Tous les tracas, incidents, accidents et autres péripéties néfastes s’abattent sur sa personne tel un vol d’abeilles affamées sur la seule fleur du désert.
    Monsieur Xing Yùn a essayé tous les talismans possibles, du made in china dont il est originaire, jusqu’au made in France malgré son prix.
    Las, rien n’y fait.
    Ne lui reste donc comme solution que d’arracher le porte bonheur suprême, des poils de Marsupilami, à son possesseur.
    S’ensuivent des aventures mouvementées aux dialogues qui font mouche.
    Le dessin est à l’avenant, précis et amusant.
    En bref, un duo d’auteurs qui fonctionne et un tome, malgré quelques longueurs de description des différentes branches de Marsupilami, « tropo coolo ».

    6

    vedge - 09 mai 2018

    1 membre aime | Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Marsupilami T.31 ?
Ecrire une critique