• Critique Insiders T.11 par

    Ce troisième tome de la deuxième saison d’Insiders démarre plutôt mal pour Najah, arrêtée par les policiers antidrogue américains, pour son coup d’éclat du tome 2 en Guinée.
    Dans l’ombre, un sénateur, fondateur du grand conseil des mafias, œuvre à sa libération.
    Pour ce faire, il va user d’une alliance contre nature, mais d’un pragmatisme économique à toute épreuve, celle de la cocaïne et du jihad.
    Depuis longtemps, le scénariste Bartoll sait habilement mélanger réalité et fiction, pour donner corps et crédibilité au récit.
    Ce troisième tome voit l’arrivée d’un nouveau dessinateur ; Pas de surprise sur le dessin qui poursuit dans la continuité graphique classique et efficace de la série.
    Cette saison deux sait ménager ses effets pour maintenir le suspense et c’est tant mieux.

    6

    vedge - 05 juin 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Insiders T.11 ?
Ecrire une critique