• Critique Orbital T.2 par

    Un 1e diptyque pour découvrir les personnages qui sont des diplomates-policiers d'une grande fédération d'environ 800 espèces intelligences de divers horizons galactiques. Le hic (si on peut l'appeler ainsi) est qu'un des binômes créés est composé d'un humain et d'une sandjaar… Ce dernier peuple ayant été agressé par les humains avec de grosses pertes il y a environ 15 ans. Le duo va-t-il tourner au duel?

    Je ne peux pas vraiment dire que les bases d'Orbital soient originales. Les auteurs semblent avoir mis dans un shaker les séries "Valérian et Laureline", "Sillage", peut-être un zeste de "La saison de la couloeuvre" puis des extraits de beaucoup de films de SF (la responsable de l'ODI m'a rappelé la présidente de la confédération de "Lilo et Stitch") auxquels ont été mis en liants des inspirations de quelques auteurs classiques de SF (peut-être Dick, Van Vogt, Anderson, Silberberg…). Bon, il y a pire comme inspirations, je l'avoue.

    Mais il y a les dessins de Serge Pellé : puissants, détaillés, aux personnages expressifs même les non humains, aux décors grandioses. Grâce à eux et malgré le côté "déjà-vu" du scénario de Sylvain Runberg, la série Orbital composée, si j'ai bien compris, d'une série de diptyques correspondant chacun à une mission du duo promet d'être passionnante.

    Comme j'ai pris du retard, il va falloir que j'arrive à lire les suivants.

    7

    ginevra - 01 juin 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Orbital T.2 ?
Ecrire une critique