• Critique Prométhée T.17 par

    Cette série replace l’espèce humaine à sa juste condition, non comme l’évolution ultime, mais comme une espèce évoluée parmi d’autres dans l’univers, sans pour autant nier la puissance incompréhensible et nécessaire qui sous-tend une certaine organisation du cosmos.
    Cette humanité, déjà secouée par une invasion destructrice, une quasi extermination, se trouve maintenant au centre d’une guerre entre deux factions ou races d’E.T différentes.
    Dans cette guerre, les humains sont-ils des alliés, des faire-valoir ou de simples cobayes ?
    En des temps et des lieux différents, des histoires se nouent, complexes et semble-t-il dissociées ; Le lecteur a du mal à en lire la trame et à deviner le « plan plus vaste ».
    Le dessin très réaliste nous fait suivre ce deuxième cycle comme une deuxième saison d’une série américaine complexe au rythme infernal.
    Accrochons nous lecteur, mais il ne faudrait pas que la lumière tarde trop à jaillir, sous peine de nous perdre définitivement.

    6

    vedge - 06 juillet 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Prométhée T.17 ?
Ecrire une critique