• Critique S.P.E.E.D angels T.1 par

    Une couverture faisant penser à la série américaine Danger girl, totally spy ou encore aux drôles de dames et des dessins aux fortes influences mangas et comics, voilà de quoi susciter ma curiosité…

    On découvre une jeune femme qui vient de devenir agent secret et qui s’installe en colocation pour ne pas éveiller les soupçons. Ces trois charmantes colocataires ne voit pas forcément son arrivée d’un bon œil… Puis vient une mission et là, tout dégénère…

    Ce sont des dessins dignes de dessins-animés que nous parcourons au fil des planches, avec une colorisation très marquée, très vive. L’auteur privilégie clairement les personnages aux décors un peu trop souvent délaissé.

    Le scénario quant à lui est très classique, et surprenant à la fois. Nous avons un format et un prix normalement pour de la BD tout public et c’est pourtant une histoire destinée à la jeunesse que j’ai eu l’impression de lire, plus dans l’idée de Totally spy que Danger girl au final.

    On découvre quatre filles encore adolescentes avec des réflexions et précoccupations qui restent dans ces âges-là… Puis le scénario, relativement léger il faut bien l’avouer, continue clairement de viser un public jeune… Alors pourquoi ce format, et surtout ce prix ?

    Pour le résultat, on a droit à un cocktail explosif qui mélange action, aventure et fantastique, un curieux mélange des genres entre james bond girl et x-men, avec une sorcière au milieu. Un mélange assez peu commun mais qui a le mérite de fonctionner et pourrait rapidement une série à succès auprès d’un public jeunesse. Le scénario n’étant pas du tout adapté à un public adulte, trop de rebondissements légers et sans grand intérêt.

    Une belle découverte qui saura sans nul doute séduire un large mais jeune public. Les ingrédients, pourtant très différents, se marient finalement bien et offrent une belle aventure rythmée.

    5

    damss - 16 octobre 2012

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu S.P.E.E.D angels T.1 ?
Ecrire une critique