• Critique Chevalier Brayard T.1 par

    Le titre de l’ouvrage donne le ton.
    Nous sommes dans la caricature sympathique et drôle mais non dénuée d’une saine critique des croisades, du comportement assez peu chrétien des croisées et des croyances ubuesque du moyen-âge de toute sortes.
    Parmi celles-ci, les dialogues truculents et savoureux nous font partager l’existence de multiples saints divers et variés dont la miraculeuse Sainte Barbecude.
    Qui n’y croit pas ira en enfer !
    C’est d’ailleurs un avant-goût de l’enfer que le trio du chevalier, du moinillon et de la princesse rencontrent le long d’une route semée d’embuches, dans l’espoir d’un retour de la princesse au bercail, en terre sainte, contre espèces sonnantes et trébuchantes.
    Le dessin évoque les « Prince Vaillant » et autres illustrations de récit de capes et d’épées, mais rajeuni, plus enlevé, plus dynamique et fluide.
    C’est un récit drôle et tendre, souvent émouvant, triste, mais plein d’humour, que les auteurs nous font partager.

    7

    vedge - 30 août 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Chevalier Brayard T.1 ?
Ecrire une critique