• Critique Zorglub T.1 par

    Zorglub, l’inventeur, entre autre, de CTRL+Z (private joke d’informaticien) et de quelques armes de destruction massive, est aussi un père comme autres.
    Enfin pas tout à fait.
    Disons qu’il a en commun avec les autres pères de se faire du souci pour sa fille.
    Il ne devrait pas, car sa fille est à bien des égards une fille exceptionnelle et c’est bien elle qui pourrait le protéger in fine.
    En effet, un général, très motivé, a décidé de s’approprier le robot le plus puissant et le plus abouti pour dupliquer et en faire une armée invincible.
    La suite dans cette BD, pleine d’autodérision sur les spin-off, Zorglub lui-même, avec des dialogues plein d’à-propos.
    Cette nouvelle série démarre en fanfare et surprend agréablement.
    Côté dessin on a l’esprit de la série mère, avec un sacré coup de jeune qui lorgne vers le manga et la SF.
    La quadruple page qui s’ouvre derrière les pages 42 et 43 par exemple est une surprenante proposition très réussie.
    Bravo à l’éditeur et à l’auteur : pari réussi.

    7

    vedge - 06 juin 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Zorglub T.1 ?
Ecrire une critique