• Critique Les Chevaliers d'Héliopolis T.1 par

    Un jeune être, à l’étrange biologie est formé par une fraternité de chevaliers guerriers et alchimistes.
    Pour faire partie de cette congrégation, il devra montrer sa qualité de combattant et survivre à une initiation ; Cette dernière n’est pas sans rappeler quelques initiation cathares ou franc-maçonnes.
    Une fois cette étape franchie, un nouvel être renait à la vie, sans passé mais pas sans souvenirs, avec la nécessité de renouer avec ce passé pour l’étape suivante, la transformation du métal vil en or.
    Vous l’aurez compris, lecteurs cartésiens et sans imagination, s’abstenir.
    Porté par un excellent dessin, tout en nuances et d’une non moins excellente mise en couleurs, ce premier tome est le prémices de ce qui devrait être une série marquante.

    7

    vedge - 23 juin 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Les Chevaliers d'Héliopolis T.1 ?
Ecrire une critique