• Critique SHI T.1 par

    Comme le dit le titre de ce premier tome d’une série dont le cycle 1 devrait en comporter 4, au commencement de l’histoire, il y a une grande colère que l’on sent poindre.
    Colère de deux femmes qui perdent tout, du fait de l’emprise des hommes sur les femmes en cette fin de 19ième siècle en Angleterre.
    Des femmes avilis mais pourtant insoumises.
    Qu’ont elles fait de leur vie et quel est le lien qui les relie à une organisation criminelle qui assassine les enfants d’un industriel de l’armement ?
    La suite certainement nous le dira et nous serons là pour la lire.
    Le dessin est à la hauteur du récit et du défi, montrant l’Angleterre du 19eme et vingtième siècle, les ambiances feutrées de salon roses, les denses nuits de pluie.
    Le travail des couleurs, dans ces noirs et ces verts sombres et profonds est réussi.
    Superbe démarrage d’une série qui devrait marquer les lecteurs.

    7

    vedge - 22 mai 2017

    1 membre aime | Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu SHI T.1 ?
Ecrire une critique