• Critique Une génération française T.2 par

    Avec ce deuxième tome on entre encore plus dans la période 39-40.
    Une armée archaïque et mal préparée est dirigée par des maréchaux orgueilleux et vieillissants pour qui cette nouvelle guerre ne peut être qu’une redite dans la stratégie et les moyens de celle de 14-18.
    Le réveil n’en est que plus douloureux.
    En une guerre éclair de quelques mois, l’Allemagne a vaincu la France après que cette dernière l’ai mise à genoux avec l’armistice de 1918.
    Les combattants, qu’ils soient simples soldats ou sous-officiers se sont retrouvés dans l’enfer, privés de repères, d’ordre, de guide.
    C’est une guerre vu au travers des yeux d’un lieutenant, rempli d’honneur et de confiance, envers l’invincibilité de l’armée française, qui nous est conté.
    Ces quelques mois vont le changer, comme ils ont durablement changer la France.
    Le dessin et la mise en page savent alterner les couleurs, les fonds de pages et les points de vu, pour rendre le récit vivant.
    Une série dont visiblement les tomes s’entrecroisent, pour dépeindre, à travers plusieurs vécus de guerre, ce qui reste un bouleversement de l’histoire de la France, qui a marqué bien des générations, entre courage et compromission.

    7

    vedge - 28 juin 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Une génération française T.2 ?
Ecrire une critique