• Critique Comment je ne suis pas devenu moine T.1 par

    Avec cette BD on passe, comme son auteur, du trivial au magnifique ; On partage sa déception sur la réalité du Tibet, et on ne peut s’empêcher de ressentir, par l’intermédiaire d’un dessin pourtant simple, entre gris clair et gris foncé, la sérénité qui se dégage des paysages (comme ne page 157).
    Le zen vient des lieux naturels plus que de la pratique teinté de superstition du bouddhisme.
    C’est un voyage certainement de découverte que l’auteur nous raconte, dans lequel il aura trouvé la force de changer de main pour dessiner, par nécessité, de façon d’envisager son art et son trait, en grandissant en sagesse, même non bouddhiste.
    Un récit de voyage qui se lit comme un roman initiatique où les couleurs sont à l’intérieur des êtres.

    6

    vedge - 01 mars 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Comment je ne suis pas devenu moine T.1 ?
Ecrire une critique