• Critique Un Norvégien vers Compostelle T.1 par

    Je peux comprendre et apprécier facilement la simplicité du dessin, quand l’humour ou la hauteur philosophique prennent le pas sur lui.
    Ce récit démarre doucement, en suivant le chemin vers Compostelle, et on est très vite dans la routine.
    Celle qui doit être le lot de tous les marcheurs, focalisés sur l’étape en cours, la marche, les ampoules aux pieds, le linge sale ou propre, les rencontres, mais pas trop.
    Si l’on arrive à lire de suffisamment longs passages, ou le livre en entier, la routine prend son sens et devient un moment de pause dans notre quotidien.
    Si l’on ne marche pas, on accompagne le marcheur.
    Notre lecture suis le périple de l’auteur, ses découvertes et ses interrogations .
    Bonne lecture au final, mais il faut passer le premier palier et le rythme très lent et parfois monotone des cases et de la succession quasiment à l’identique des jours.

    5

    vedge - 01 mars 2017

    1 membre aime | Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Un Norvégien vers Compostelle T.1 ?
Ecrire une critique