• Critique Jason et la Toison d'Or T.1 par

    Décidément, les dieux et les déesses grecs aiment à se mêler aux humains et à les faire enfanter de nombre de demi-dieux.
    Ceux-ci ont les qualités ou les défauts, exacerbés, de leurs illustres parents.
    Avec Jason, c’est la tragédie qui domine ses débuts dans l’existence.
    Sauvé par miracle d’un massacre, placé sous la protection d’un minotaure qui assure son éducation, il devient un vaillant et honnête héros, à 20 ans, et promet de se venger d’un oncle assassin.
    Le dessin est de bonne qualité, jouant beaucoup avec les traits pour accentuer les visages et les décors.
    Le cahier de fin, comme toujours dans cette collection, est un complément érudit et accessible à la BD elle-même.
    Une remise en mémoire de la mythologie grecque, sous une forme plein d’à-propos.

    6

    vedge - 30 mars 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Jason et la Toison d'Or T.1 ?
Ecrire une critique