• Critique Le club des predateurs T.2 par

    Nous avions quitté Jack et Liz après leur macabre découverte à la fin du tome 1.
    Liz est sous le choc et elle n'arrive plus à manger, à s'habiller ou se laver… La vue de Jack dans la rue la ranime et la décide à le voir. Ensemble, ils décident de piéger les membres du Club et de les empoisonner… mais les choses ne vont pas se dérouler aussi facilement qu'ils le pensaient.

    Fin d'un diptyque horrifique au demeurant assez classique dans son sujet. Les graphismes sont agréables et la colorisation renforce le côté glauque de l'histoire. Le contexte fin XXIe siècle en Angleterre sur fond d'exploitation des pauvres par les riches a un petit côté Dickens mixé avec Stocker.
    Personnellement, une chose m'a gênée : le gros cliché de l'homme d'église obsédé sexuel dont l'album pouvait fort bien se passer.

    7

    ginevra - 27 juillet 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Le club des predateurs T.2 ?
Ecrire une critique