• Critique Harmony T.3 par

    Eternel problème de la science, qui, sans conscience, n’est que ruine de l’homme.
    Alors que le docteur Torres voulait trouver un traitement et qui sait un vaccin, pour guérir les maladies affectant des profils génétiques particuliers, dont sa fille, les effets secondaires du traitement ont semble-t-il fait éclore ou amplifier des pouvoirs chez certains de ses patients, des enfants comme harmony.
    Un groupe paramilitaire a vu tout le potentiel guerrier de ces enfants en quelque sorte mutant.
    Et c’est une fois de plus une guerre du bien contre le mal qui se joue, avec en écho, celle lointaine d’une civilisation jadis puissante ayant choisi de rester cachée.
    Oui, bon, à la lecture de mon résumé ça a l’air complexe je suppose.
    Ça l’est, mais sans prise de tête, avec une fluidité dans le dessin et le scénario qui font apprécier la série.
    Le dessin reprend quelques codes du manga et du comics pour les intégrer à la BD et la synthèse qui en ressort donne un excellent résultat.
    Intrigante, violent certes, mais sans excès, cette série est à conseiller pour les lecteurs de 10 à 70 ans.

    7

    vedge - 05 septembre 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Harmony T.3 ?
Ecrire une critique