• Critique Ekhö monde miroir T.6 par

    Je pensais que la série s'arrêterait après les révélations du tome 5, et voilà un tome 6.
    Fourmille va encore une fois être utilisée par un fantôme, mais cela a moins d'importance que dans les précédents tomes. Yuri s'est éloigné d'elle pour faire le point et Sigisbert décide de le lui pour continuer sa thèse sur lui.

    Je ne regrette pas que la série continue, car ce tome aborde des sujets sensibles comme le droit des femmes à l'avortement et le fanatisme de certaines sectes religieuses… dans un contexte nord-américain.
    L'humour est toujours présent mais moins potache que parfois ce qui, vu le sujet abordé, est une bonne chose.
    Les dessins d'Alessandro Barbucci restent toujours aussi séduisants et amusants.

    Maintenant j'attends le 7!

    8

    ginevra - 17 avril 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Ekhö monde miroir T.6 ?
Ecrire une critique