• Critique Dans la nuit du champ T.1 par

    J'ai eu du mal à lire en entier cet étrange album où la dictature nazi est transposée dans des potagers où les tomates font régner la terreur sur les autres légumes en les parquant dans des champs de concentration. Peut-être que cela m'aurait semblé plus accessible s'il n’y avait eu un long préambule (la moitié de l'album) où la mythologie polonaise sert de base à une discussion entre une mère et sa fille, Wanda. La meilleure amie de Wanda est la tomate Halina à laquelle sa maman va raconter l'histoire du champ de concentration dont elle est sortie vivante.

    D'autres albums ont raconté les horreurs des camps de concentration avant et après celui-là sorti en 2005, dont Maus (1987) de façon beaucoup plus explicite. Personnellement, je préfère le côté plus directement accessible de ces autres albums.

    Je regrette aussi le choix de Górski d'avoir fait des personnages aux traits flous dans de nombreuses cases.

    5

    ginevra - 02 novembre 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Dans la nuit du champ T.1 ?
Ecrire une critique