• Critique La mémoire dans les poches T.3 par

    Il aura fallu attendre 10 ans pour clore ce triptyque mais cela valait la peine d’attendre.
    Ce temps était semble-t-il nécessaire au scénariste pour faire son deuil et nous proposer ce superbe récit intimiste et romancé, d’une histoire familiale complexe et bouleversante.
    Il n’est pas opportun de la raconter.
    Sachez simplement que le récit est plein de justesse et d’émotions, plein de dignité pour dire les revers de la vie et les sentiments.
    Le dessin plein de sensibilité accompagne à merveille cette histoire extra-ordinnaire.
    Extra, car elle l’est mais on y retrouve finalement des gens ordinaires, mis devant des choix cornéliens et prenant des décisions au mieux de leur faiblesse et de leur humanité.
    Au final, on a l’impression d’avoir gratter le vernis des habituels récits pour toucher à l’intérieur de ce qui fait les êtres ; On a gommé un peu de la fatalité et de la fatuité pour aborder l’essentiel.
    Une leçon d’humanité dans ce qu’elle a de plus beau, ses errances, ses doutes, ses renoncements mais aussi ses courages et ses rachats.
    Merci aux auteurs.

    9

    vedge - 04 octobre 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu La mémoire dans les poches T.3 ?
Ecrire une critique