• Critique La mémoire dans les poches T.1 par

    La mémoire dans la poche, se sont tous les petits papiers qu'un petit vieux accumule pour y noter quelques instants de vie, quelques repères dans un passé récent qui s'effrite et un présent bien lourd à porter.
    Dans une cité comme il en existe tant, un peu ghetto, un peu abandonnée, une famille de français esseulée, essaie d'apporter son aide et son soutien par l'éducation.
    Une famille tranquille, paisible.
    Deux parents et un enfant, qui, à 24 ans, reste avec eux parce qu'il s'y trouve bien.
    Mais ce choix bascule par un concours de circonstances malheureux.
    Et puis aider, c'est plus simple lorsque cela ne nous touche pas de trop près, lorsque l'on ne remet pas en cause les fondements de sa propre famille.
    L'air de rien, par petites touches d'un récit hésitant, comme la mémoire et la sensibilité d'un vieil homme, à travers les dessins d'aquarelle légers, les auteurs ont su sublimer cette histoire du quotidien, pour en faire un récit sociétal où chaque personnage reçoit l’attention et l’épaisseur qu’il mérite.
    Ténu mais tenu, le fil d’une vie de famille passe devant nos yeux avec ses mensonges, ses oublis et surtout cette peur de reconnaître ses fautes, de préférer l’amour en combattant l’orgueil.

    7

    vedge - 04 octobre 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu La mémoire dans les poches T.1 ?
Ecrire une critique