• Critique Jeremiah T.35 par

    Grâce à ce tome, les amateurs de la série qui la suivent depuis 35 tomes, découvriront pourtant des choses inédites sur la jeunesse de Kurdy.
    On apprend par exemple comment sa mule et son casque militaire, ces marqueurs de son personnage, sont devenus siens.
    L’histoire est plus claire, et plus étoffée que dans certains tomes précédents.
    On retrouve dès la deuxième de couverture tout le talent d’Hermann qu’il distille ensuite dans l’ouvrage, en particulier dans les cases aux ambiances sombres et nocturnes.
    Un bon tome d’une série devenue culte.

    6

    vedge - 30 août 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Jeremiah T.35 ?
Ecrire une critique